Coque pour samsung galaxy grand prime personnalisable slaying a baffling mystery-coque samsung galaxy s5 personnalisé-qtmdhj

BALTIMORE Au cours des quatre mois qui ont suivi le jour où le détective de Baltimore, Sean Suiter, a été abattu d’un coup de feu à la tête d’un grand jury enquêtant sur la corruption policière, son assassinat est devenu une version dérangeante de la télé sinueuse. sagas qui a raconté les flics de la ville, les escrocs et la corruption.

La mort d’un détective alors qu’il enquêtait sur un triple meurtre en 2016 à West Baltimore coques samsung galaxy j5 2016 a fait l’objet de nombreuses émissions télévisées et radiophoniques, de comptes rendus détaillés, d’une chasse à l’homme agressive et de 215 000 $, mais personne n’a été inculpé.

Le commissaire Darryl DeSousa, qui a été confirmé en tant que haut fonctionnaire de la police le 26 février, a mis en place un comité d’examen indépendant pour examiner l’affaire sensible dans l’espoir que des étrangers puissent faire la lumière sur l’attaque du 15 novembre.

Il suffit de penser que nous avons besoin d’un nouveau regard, a déclaré DeSousa lors d’une interview téléphonique. pense que tout le monde veut juste des réponses, d’une manière ou d’une autre. C’est une tragédie que cela est arrivé, et les gens veulent juste un certain type de fermeture. ont dit qu’il n’y avait aucune preuve pour suggérer que Suiter a prévu un témoignage dans l’enquête fédérale a conduit image de coque de portable à son assassinat.

Mais Frank Serpico, le plus célèbre dénonciateur de la police dépeint par Al Pacino dans le film de 1973 nommé pour lui, voit des parallèles entre ce qui lui est arrivé il y a des décennies et ce qui est arrivé à la police de Baltimore l’année dernière.

En tant qu’officier en civil à New York, Serpico a été qualifié de traître pour avoir refusé les paiements et avoir dénoncé la corruption. En 1971, il a reçu une balle dans la tête lors d’un raid de drogue; lui et d’autres disent que des collègues policiers ont délibérément échoué à le soutenir.

toute une flotte de détectives peut trouver le meurtrier de l’un des leurs, ce qui en soi en dit long, a déclaré Serpico.

Les allégations concernant le passé de Suiter ont créé de nouvelles contradictions et de nouveaux soupçons, alimentant le mystère du meurtre.

Lors d’un récent procès fédéral de racket pour deux détectives dans une unité policière de Baltimore, le groupe de travail Gun Trace, un officier accusé a affirmé avoir commencé à voler de l’argent avec Suiter et d’autres protecteurs jurés il y a une dizaine d’années. L’ex-détective, Momodu Gondo, a fait ces allégations pendant les mois de contre-interrogatoire après avoir fourni des informations aux enquêteurs fédéraux.

Le témoignage de détective déshonoré n’était pas la première fois depuis le meurtre de Suiter que les gens ont insinué le vétéran de la police de 18 ans était une fois impliqué dans des transactions louches.

L’avocat Steven Silverman, qui représente un homme dont la condamnation pour drogue a été annulée en décembre après avoir passé des années en prison pour corruption, a affirmé que Suiter faisait partie d’un groupe d’officiers vêtus de noir, portant des masques la période précédant l’incident d’avril 2010. Il a allégué que Suiter a embouti la voiture d’Umar Burley par derrière.

Suiter, 43 ans, allait apparemment témoigner à propos de ce cas de 2010, qui impliquait le chef de la Force opérationnelle du pistolet à canon, le Sgt. Wayne Jenkins, l’un des huit détectives pris en compte dans l’enquête fédérale. Les dossiers de la Cour montrent que Suiter a également travaillé sur un certain nombre d’autres affaires avec Gondo et l’ex-détective Maurice Ward il y a une dizaine d’années, avant que le couple ne se rende coupable de corruption. avocat pour le Maryland dont le bureau a poursuivi avec succès huit membres du Groupe de travail Gun Trace, a déclaré que les gens avaient suggéré que Suiter était une fois complice d’inconduite mais ne sait jamais ce qu’il savait parce qu’il n’était pas ici pour parler des circonstances. le dernier événement bizarre, le frère du détective Daniel Hersl a affirmé que la vérité derrière le meurtre de Suiter est connue par divers initiés de la police, mais être tenue secrète.

là un meurtre non résolu d’un policier Ils savent ce qui est arrivé. Mon frère Danny Hersl sait ce qui s’est passé. Et il va parler un peu, a déclaré Steve Hersl à des journalistes à l’extérieur d’un palais de justice fédéral après son frère racket et sa condamnation pour vol qualifié.

Dès le housse ipad 2017 départ, la version policière des événements a suscité un scepticisme généralisé: Suiter a approché un homme suspect dans un terrain vacant entre des maisons en rangée, menant à une confrontation violente dans laquelle il a été abattu à bout portant avec son propre pistolet. La police indique que la vidéo de surveillance privée montre le partenaire de Suiter prenant la couverture à travers la rue..

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *